post

La carte pro VTC : une obligation pour les professionnels de transport de personnes

Pour obtenir votre carte pro VTC, vous devez être titulaire d’un permis B depuis plus de 3 ans, obtenir auprès de la préfecture de votre domicile une attestation d’aptitude physique à la conduite, puis passer un examen. Quant au véhicule, il doit être doté de 4 à 9 sièges, (celui du conducteur compris), avoir moins de 6 ans et une puissance fiscale du moteur supérieure à 120 chevaux. Après la réussite à votre examen, il vous faut demander votre carte VTC auprès de la préfecture dont dépend votre domicile.

L’examen VTC : le travail en amont est synonyme de réussite

L’examen VTC comprend une épreuve théorique de 7 épreuves et une épreuve pratique, à bord d’un véhicule. Comme pour chaque examen, le stress est souvent bien envahissant. Cependant, en préparant scrupuleusement votre examen en amont, il n’y a aucune raison pour ne pas le réussir. Si vous préparez seul votre examen, étudiez le programme régulièrement, établissez-vous un planning de travail et ne vous laissez pas prendre par le temps. En revanche, si vous avez la possibilité de suivre des cours, rendez vous sur le lieu de la formation à chaque date convenue et révisez consciencieusement chaque cours dès que vous le pouvez.

Quelques conseils pour réussir votre examen VTC

Afin d’être en de bonnes conditions physiques et mentales, il est bien sûr très conseillé d’avoir vivement travaillé les épreuves de l’examen. Néanmoins, les quelques jours avant celui-ci, détendez-vous pour tenter d’éliminer le stress, décompressez en pratiquant votre sport préféré, retrouvez vos amis pour vous amuser mais surtout sans leur parler de vos appréhensions. Enfin, le jour de l’examen, cessez de dire : « je suis stressé », alimentez-vous correctement, dormez bien et rêvez en imaginant ce que sera votre nouvelle vie grâce à la réussite de votre examen.