3 façons de faire baisser ses impôts

3 façons de faire baisser ses impôts

La défiscalisation s’adresse à tous les contribuables, quel que soit leur statut, leur revenu ou leur situation professionnelle. Les dispositifs proposés par l’État ont chacun leurs spécificités. Ces trois solutions en font partie. Avant de choisir une solution quelconque, il est judicieux de faire des simulations pour savoir comment baisser ses impôts.

Mettre en location un immobilier neuf

La location nue

Le contribuable peut acquérir un immobilier neuf et le mettre en location s’il souhaite bénéficier des avantages fiscaux. La loi Pinel lui permet de réduire ses impôts pendant la période de location du logement en question. Cet abattement fiscal peut atteindre un taux de 21 % du prix du bien si la durée de la location s’étale sur 12 ans. Si celle-ci s’étend sur 9 ans, ce taux sera de 18 %. L’investisseur bénéficiera d’une réduction d’impôts de 12 % s’il met son bien en location pendant 6 ans. Ce dispositif plafonne le prix maximum du bien à 300 000 €. Le loyer doit être inférieur au prix proposé sur le marché.

La location meublée

Le contribuable peut aussi opter pour la location meublée. Par rapport à son statut, il peut devenir loueur meublé non-professionnel ou loueur meublé professionnel. S’il choisit la première option, il doit investir dans une résidence de service et proposer son bien à des étudiants ou à des seniors. Quant à la location meublée professionnelle, elle exige l’enregistrement au RCS et une recette annuelle du foyer fiscal supérieure à 23 000 €.

Entreprendre des travaux dans sa résidence principale

Les travaux de rénovation écologique

Les contribuables réalisant des travaux de rénovation en vue d’améliorer la qualité environnementale de leur logement peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt. Ils incluent autant les propriétaires que les locataires et les occupants à titre gratuit. Ces travaux couvrent, par exemple, l’acquisition et l’installation de chaudière à haute performance énergétique ainsi que la pose d’un système de charge pour véhicule électrique. Le crédit d’impôt peut atteindre jusqu’à 30 % des frais des travaux et du coût des équipements.

Autres travaux éligibles

Pour inciter les contribuables à adapter leur logement aux besoins des personnes à mobilité réduite, l’État prévoit des aides pour tous travaux réalisés à cet effet. Les travaux éligibles comprennent l’aménagement des équipements sanitaires ainsi que la mise en place de divers dispositifs de sécurité et d’accessibilité.

Employer un salarié à domicile

Il est tout à fait possible de faire baisser les impôts en engageant un employé à domicile. Toutefois, le respect de certains critères d’éligibilité demeure incontestable. Parmi les services permettant aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôts, on cite le jardinage, la livraison de course à domicile, le dépannage informatique et l’accompagnement des personnes à mobilité réduite. Le taux d’abattement n’est pas négligeable, car il est de 50 % des dépenses effectuées par le contribuable pour bénéficier d’un service à domicile. Cet avantage fiscal est plafonné par le fisc. Ce plafond varie en fonction de la situation de l’intéressé. Il est majoré si celui-ci a des enfants à charge ou si le membre du foyer fiscal est un senior de plus de 65 ans.

ISD UP