ISD UP

Les idées Up du moment !

Offrant un charme certain à votre propriété, la piscine lui donnera également de la valeur. Et que dire des plaisirs apportés par les baignades en famille durant les beaux jours d’été. Bien qu’elle soit avantageuse à bien des égards, la piscine est à choisir avec minutie surtout concernant son matériau. Alors, bois ou plutôt béton ?

 

Piscine en bois : le choix de l’élégance

Il y a encore quelques années, il était difficile d’imaginer qu’il serait possible de construire des piscines en bois. Et pourtant, cette construction est devenue aujourd’hui très plébiscitée, surfant sur la vague des constructions écologiques. Que ce soit pour une piscine enterrée, semi-enterrée ou hors-sol, le bois offre de nombreux avantages. Offrant un aspect naturel aux piscines en leur donnant beaucoup d’esthétique, ce matériau s’apprécie aussi pour son allure naturelle et son élégance inimitable. Il s’harmonise avec le décor champêtre des jardins. Pour profiter de tous les atouts d’une piscine en bois, il convient néanmoins de choisir la bonne essence. Dans ce cadre, les bois exotiques ont naturellement trouvé leur place. L’ébène et le teck sont les plus recommandés, car ils sont durables sur le long terme et résistent à toutes sortes d’agressions. Il est également possible d’envisager l’usage du robinier et de l’iroko, mais ils sont moins qualitatifs. Bien que les bois exotiques soient très prisés, ils restent chers à l’achat. S’orienter vers des essences classiques comme le pin du Nord ou le pin Maritime est une bonne alternative moins onéreuse. Ces dernières doivent néanmoins être traitées avant tout usage pour assurer la meilleure résistance.

Une solidité qui peut néanmoins défaillir si la piscine en bois n’est pas entretenue correctement. D’ailleurs, il s’agit là d’une des limites de ce type de construction. Pour préserver sa durabilité et son esthétique, une piscine en bois doit très régulièrement être poncée, huilée ou lasurée. Ces opérations évitent le pourrissement du matériau et la modification de sa couleur. D’après les experts des conseils sur la piscine, l’idéal est de confier cette tâche d’entretien à des piscinistes pour gagner en confort.

Piscine en béton : la durabilité à toute épreuve

Le béton connaît un succès phénoménal dans l’univers de la piscine. Et ce, à juste titre puisque ce matériau est un modèle de durabilité. Tant qu’il répond aux normes européennes, il est en mesure de durer de nombreuses années. D’ailleurs, la majorité des piscines enterrées sont réalisées à partir de ce matériau. Un des facteurs en faveur de cette construction est qu’elle est entièrement personnalisable. Les piscines peuvent prendre toutes les tailles et formes imaginables. De plus, il est possible d’installer plusieurs types de revêtements : polyester, membrane armée, liner, enduit, mosaïque et autres.

En revanche, il faut disposer d’un budget conséquent avant de pouvoir profiter de cette piscine. Un budget d’entre 10 000 et 30 000 euros est nécessaire, contre 2000 à 15 000 euros pour les piscines en bois. Un autre inconvénient porte sur les travaux lourds et complexes (voir sur Le Magazine des Travaux pour plus de détails). Plusieurs corps de métiers doivent travailler sur le chantier pour sa bonne réalisation.

Alors, bois ou plutôt béton ? Ceux qui disposent d’un budget confortable et qui veulent de la durabilité pourront s’orienter vers les piscines en béton. Et les personnes qui veulent un chantier rapide et une piscine pas chère pour leur part choisiront le bois.