Conseils pour le choix d’un collant de contention

Conseils pour le choix d’un collant de contention

collant de contention

Vous souffrez d’insuffisance veineuse ? Sous l’effet de la chaleur en été, vos membres inférieurs gonflent ? Des varices sont apparues sur vos mollets et vous occasionnent de fortes douleurs ? Qu’il s’agisse d’un œdème, de thrombose veineuse, d’une sensation de jambe lourde ou de phlébite, vous êtes atteint d’un trouble veineux. Votre médecin traitant ou votre phlébologue, vous prescrira certainement le port de bas, de chaussettes ou d’un collant de contention. Ce dispositif médical de compression veineuse vous aidera à lutter contre les effets de ces pathologies qui entrainent inconfort et douleurs. En lisant cet article, vous apprendrez comment choisir votre collant de compression.

L’insuffisance veineuse : c’est quoi exactement ?

Les troubles veineux sont très fréquents dans les pays industrialisés. Cette pathologie concerne une perturbation de la circulation du sang dans les veines du corps et en particulier ce qu’on nomme le retour veineux (la remontée du sang des pieds vers le cœur). Ce trouble est généré principalement par une dégradation de la qualité des parois des veines chargées d’acheminer le sang chargé en oxygène du cœur vers toutes les parties du corps et les différents organes. Des stases veineuses au niveau des membres inférieurs peuvent aussi gêner le retour du sang. L’insuffisance veineuse est généralement plus répandue chez les femmes que chez les hommes. Ils ne sont pas pour autant à l’abri de varices ou d’œdèmes variqueux. Un mauvais retour veineux va constituer une source de problèmes tels que des crampes dans les jambes et les mollets, des varices douloureuses et disgracieuses, des impatiences, des fourmillements et ce qui est plus dangereux pour votre santé des phlébites voire des thromboses veineuses. Le traitement consiste en la prise de médicaments veinotoniques qui vont stimuler la circulation sanguine et le port de bas, chaussettes ou d’un collant de contention afin de faciliter le retour veineux.

Quels sont les critères essentiels pour le choix de votre collant de contention

Le premier critère à considérer concerne directement l’effet thérapeutique de votre collant de compression. Selon votre atteinte veineuse votre médecin, vous prescrira un dispositif de contention avec un degré de compression adapté. Il existe différentes classes de compression, de 3 à 5 selon les marques spécialisées. Respectez bien votre prescription médicale afin d’obtenir le soulagement de vos troubles veineux. Par ailleurs, votre collant de contention doit être parfaitement adapté à votre morphologie pour vous offrir un confort optimal. Vous devez donc le choisir en fonction des dimensions de votre tour de cheville, de mollet voire également de cuisse. N’hésitez pas à consulter en ligne un site spécialisé afin de savoir comment bien prendre vos mesures. Vous opterez ainsi pour le bon collant de contention.

ISD UP