ISD UP

Les idées Up du moment !

Située au cœur de l’archipel charentais, l’Île de Ré s’impose comme la première source d’inspiration de l’écrivain Daniel Bernard. Né à La Rochelle et habitant permanent de l’île, il raconte dans ses livres la beauté du lieu, imprégnée d’histoire. Influencée par les récits de voyage d’Éric Fottorino et de Bernard Giraudeau, son dernier ouvrage, Sonate pour le saxo d’Octave, constitue la pièce maîtresse de son œuvre.daniel bernard
Gravitant autour de la figure atypique d’Oscar, son grand-père et personnage de l’île qui a marqué son enfance, ce récit emprunt de poésie se déroule comme une vague. Sont alors évoqués les paysages fougueux par temps de tempête, la luminosité céleste, le retour aux racines familiales, les îliens pittoresques.

D’élégantes synesthésies font surface à travers la puissance des mots. Les souvenirs surgissent tels des éclairs dans l’océan. L’auteur livre les secrets de son écriture, l’essence même de son talent, jalonnés de minuscules détails si charmants, comme les odeurs de plats mitonnés avec soin par les femmes; ces femmes qui détiennent la clé du coffre-fort refermant les mystères locaux. Sans elles, pas de mot, pas d’histoire, pas d’émotion, pas de magie. Autour d’une lessive au lavoir, d’un repas partagé auprès d’une cheminée, les choses se disent et se racontent sous forme de murmures, d’éclats de rires ou de balbutiements. C’est à ces instants précis que les mots trouvent tout leur sens et que le recueil de poèmes de Daniel Bernard prend prodigieusement sa source. L’écrivain dévoile une nouvelle fois une facette de l’Île de Ré, morceau de terre qui lui est si cher.