ISD UP

Les idées Up du moment !

En octobre dernier, la semaine mondiale de l’espace est l’occasion de se remémorer l’anniversaire du lancement du 1er satellite russe en 1957. Aujourd’hui de nombreux pays dans le monde se sont lancés à leur tour dans cette conquête spatiale. C’est le cas de la région du Moyen-Orient qui a comme objectif pour 2021 l’envoi d’un orbiteur autour de Mars.

La création d’une agence spatiale

Évoquée mais pas encore réalisée elle est pourtant en bonne voie. Les avancées dans bien des domaines comme par exemple la technologie, les mathématiques et l’ingénierie montrent à quel point toute la région du Moyen-Orient désir s’engager dans la conquête spatiale. Les Emirats Arabes Unis ont quant à eux depuis 2014 leur propre agence spatiale ce qui crée bien évidemment une certaine émulation dans toute la région. Ces derniers sont de véritables leaders ce qui conforte le Royaume saoudien à développer des technologies satellitaires dans la télédétection et les communications spatiales.

L’Arabie Saoudite et la conquête du cosmos

Même si pour l’instant tout ceci est sous la forme d’un projet moyen orient espace, le Moyen-Orient compte bien devenir un acteur incontournable dans les prochaines décennies. Avec un Royaume qui compte une jeunesse très studieuse et tournée vers les nouvelles technologies, l’Arabie Saoudite propose des programmes scolaires plus ciblés sur les sciences de même que les pays voisins du Moyen-Orient. En ce qui concerne les Emirats arabes unis, ils vont même proposer à l’université les sciences spatiales à leurs étudiants. Une conquête qui se fait pas à pas et qui va sûrement prendre un peu de temps mais qui s’ancre de plus en plus dans la région.

Un ambitieux projet spatial

Les Emirats arabes unis avec leur agence spatiale confirment leur position de leader dans toute la région. Ce pays est le seul état arabe qui contribue à l’ISECG (International Space Exploration Coordination Group) aux côtés du CNES (France) ou de la NASA (USA) ainsi que les douze autres agences spatiales.