ISD UP

Les idées Up du moment !

Les primes d’assurances ont tendance à augmenter d’année en année. Pour éviter une addition salée, les consommateurs ont adopté le réflexe de les mettre en concurrence par l’intermédiaire des comparateurs d’assurances disponibles à profusion sur le web. La question qui se pose maintenant : ces outils sont-ils réellement fiables ?

Comparateur d’assurances : fonctionnement et mode d’emploi

Les comparateurs sont des programmes informatiques destinés à générer plusieurs devis simultanément de la part de plusieurs compagnies d’assurances. L’idée est de permettre une comparaison entre les primes des polices et les prestations offertes et ainsi dénicher des offres qui s’adaptent à ses besoins et son budget. Ces outils comparent toutes sortes d’assurances dans différents secteurs : auto-moto, santé, crédit, habitation, animal de compagnie, assurance vie… Ils se sont développés en même temps qu’internet pour être aujourd’hui des solutions indispensables pour les consommateurs qui cherchent des polices d’assurance intéressantes.

Un de leurs gros avantages est leur utilisation simple. L’assuré se rend sur un site spécialisé pourvu d’un comparateur en ligne puis remplit le formulaire de manière la plus détaillée possible. Il doit notamment indiquer son profil, ses antécédents et le type de bien qu’il désire assurer. Grâce à des algorithmes performants, l’outil détermine si le profil est assurable. Si c’est le cas, il affiche une liste émise par les assureurs. À l’assuré de sélectionner l’offre qui lui convient le mieux. Une possibilité pour mieux comprendre le fonctionnement de ces comparateurs est de les tester ici.

Peut-on se fier à ces outils ?

Face au succès de ces comparateurs d’assurances, certains se demandent s’ils sont vraiment efficaces et fiables. Le problème est que les sites ne comparent malheureusement que les assureurs qui travaillent en partenariat avec eux. En clair, même s’ils proposent une vingtaine voire une trentaine de compagnies connues, ils n’incluent pas toujours d’autres acteurs comme les courtiers qui proposent des offres en pack bien plus avantageuses en matière de coût.

Pire, il existe des assureurs partenaires qui visent une clientèle spécifique et ne veulent pas être comparés sur les demandes de certains profils d’assurés. Les utilisateurs déplorent cette pratique très arbitraire.

Dans ce contexte, certains assureurs tentent de se démarquer afin de gagner davantage la confiance des clients. Parmi les mesures qu’ils ont adoptées figure l’application d’un code de bonne conduite, gage de fiabilité. Cela implique notamment une plus grande transparence des prix, des prestations et des frais.

Mais ce n’est pas tout. Sur le plan de la confidentialité des données qui a été renforcée avec le lancement de la RGPD en 2018, certains assureurs en garantissent le plein respect. En utilisant les comparateurs en effet, les utilisateurs y laissent toutes leurs coordonnées personnelles comme le téléphone ou les adresses électroniques. Il est déjà arrivé que des comparateurs aient revendu ces informations pour générer davantage de recettes. Une pratique normalement interdite, car elle génère trop de spams. Face à ce phénomène, des comparateurs basent leur communication sur le respect de la confidentialité afin d’attirer des clients. Parfois, ces derniers ne sont même plus obligés de communiquer leur téléphone, ni leur adresse, ni leur mail. Si des offres les intéressent, c’est à eux de prendre contact avec la mutuelle et non plus le contraire.