Les points à vérifier avant d’acheter une auto d’occasion

Les points à vérifier avant d’acheter une auto d’occasion

L’achat d’une voiture d’occasion peut s’avérer difficile dans le sens où il faut être soit un connaisseur, soit un passionné, ou avoir des connaissances en mécanique auto pour éviter de se faire arnaquer. Si vous passez par un concessionnaire, vous pourrez présumer que celui-ci va vous donner toutes les informations nécessaires sur la voiture qui vous intéresse. Par contre s’il s’agit d’une vente entre particuliers, certains vendeurs de mauvaise foi ou faute de connaissances pourraient vous dissimuler des vices cachés que vous ne découvrirez qu’en cours d’utilisation.

Les détails techniques à ne pas négliger

La première chose à regarder est le compteur kilométrique. Il va vous permettre de déterminer si cette voiture a déjà été trop utilisée ou non. Plus son kilométrage sera élevé plus vous risquez de rencontrer des problèmes d’ordre mécanique. C’est pourquoi la plupart des acheteurs recherchent une voiture de moins de 150.000km à son compteur. Cependant, d’autres critères que le mag de l’auto va citer doivent être pris en compte. A savoir, l’âge de la voiture qui sera déterminée par l’année de sa première mise en circulation, figurant sur le certificat d’immatriculation. Vous serez à même de savoir si la voiture est bien entretenue, en sachant qu’elle doit faire l’objet d’un diagnostic général tous les 15.000km parcourus. Enfin, il est fortement recommandé de bien vérifier le système de freinage, pour être sur que les freins ne présentent pas de dommage irréversibles. De même pour le niveau d’huile et la date de dernière vidange, afin de vous assurer que la voiture ne présente pas de fuites qui pourraient vous couter cher en réparations. Plus important encore la suspension et le châssis qui sont l’ossature du véhicule et ne doivent pas présenter de fissures, de failles et encore moins de traces de rouilles. Il va de soi que vous devez jeter un coup d’œil aux essuie-glaces, au bon fonctionnement de tous les accessoires externes de la voiture tels que les phares et clignotants et autres.

Réclamer tous les papiers administratifs du véhicule

Votre premier réflexe devrait être de vérifier que la personne qui signe l’acte de vente avec vous est en droit de le faire. Cette personne doit être soit le propriétaire lui-même, soit une autre personne qui a reçu procuration spéciale pour vendre le véhicule en question. Seules ces personnes sont en droit de procéder à la vente. Ensuite, réclamez de voir le certificat de non gage concernant la voiture. En effet, ce certificat ne peut être fourni que par les autorités compétentes. Si jamais la voiture est gagée, vous ne pourrez pas obtenir la carte grise et le transfert de propriété ne pourra donc pas se faire. De manière générale il est judicieux de réclamer un certificat de situation administrative pour vous assurer que la vente pourra avoir lieu sans encombre. En effet, certains véhicules peuvent par exemple faire l’objet d’une simple location ou d’un leasing. Dans tous les cas il vaut mieux acheter un véhicule qui n’est grevé d’aucune charge et qui a toujours été bien assuré.

ISD UP